Tournage cétacés de Méditerranée

Publié le par Stéphane GRANZOTTO

Après les requins, il paraissait évident de s'intéresser à d'autres animaux fantastiques qui peuplent les eaux de la Grande Bleue, les cétacés...

J'ai donc embarqué avec une équipe de scinetifiques italiens dans le golf de Gênes, à la recherche d'un des cétacés les plus fascinant et les plus difficile à observer de la planète, le Zyphius, alias "baleine à bec de Cuvier"... Nous avons passé 4 jours à bord du Leon Pancaldo, un monocoque basé à Savone. Depuis son port d'attache, nous avons mis cap au sud ouest et rejoint une zone propice aux observation, entre contient et Corse. 4 jours incroyables, pendant lesquels le record d'observation de l'équipe de CIMA foundation a été battu...

Au programme, les baleines à bec de Cuvier (j'ai pu faire des images sous marines assez exceptionnelles!), mais aussi rorquals communs, dauphins Stenella, et Globicéphales...

 

 

Photo ci dessous: un rorqual commun (le deuxième plus gros animal de la planète après le rorqual bleu) remonte d'une apnée de 15 minutes et "pousse" la surface de la mer de toute sa masse!

BZ0E4976 - Version 2

 

Ci dessous, un cachalot sonde pour aller chasser les calamars dans les grands fonds de la Méditerranée

BZ0E4310 - Version 2

 

 

Ci dessous : des groupes de globicéphales viennet à notre rencontre. On les surnmomme baleines pilotes, leur comportement et les liens qui régissent leurs groupes sont fascinants! Ils font partie des cétacés à dents, les mâles atteignent 6 mètres pour 2 tonnes...

BZ0E4555 - Version 2

 

BZ0E4755 - Version 2

 

 

Quelques jours après cette mission, j'ai embarqué avec une autre équipe, française cette fois, celle du WWF. J'ai retrouvé quelques membres d'équipage avec qui nous avions déjà travaillé l'été dernier pour le tournage du film de France 2 "Méditerranée, royaume perdu des requins". Il s'agit de Denis Ody, responsable de mission cétacés au WWF, et de Nathalie Ille, skipper.

 

BZ0E4170 - Version 2

Nous avons largué les amarres à Hyéres et mis cap au sud... Là aussi, le séjour fut magique, avec une journée inoubliable!!!

Dans la même journée, entre Corse et Continent, et avec des conditions de mer exceptionnelles (huile...), globicéphales, dauphins, rorqual (qui passe sous les globicéphales).. Ce fut aussi le jour de ma première rencontre sous marine avec un rorqual...

Alors que l'équipe était en train d'effectuer des biopsies sur les globicéphales, un rorqual est ressroti environ 100 mètres à l'arrière du catamaran. Plusieurs respirations de surface, puis la sonde. Quelques minutes plus tard, il ressort, encore assez près du bateau... Je saute à l'eau, masque, sans tuba, sans plames, 2500 mètres d'eau sous les pieds... Le bateau s'éloigne doucement. Je flotte dans cette immensité, calme... En surface, pas de signe du rorqual... Je mets la tête sous l'eau, et là!!! Il me vient droit dessus, 20 mètres, 50 tonnes!... Je déclenche ma go pro...

Mon ami François Sarano m'avait dit cette phrase : "quand pour quelques secondes, la baleine s'approche de toi et t'adresse un regard, elle change ta vie à tout jamais!".

Tu as raison François!...

 

 

 

 

 

Commenter cet article